Une poignée de Kiwis contre toute la Belgique

Cette semaine, je vous présente chaque jour une websérie « d’ailleurs ». Aujourd’hui, je vous propose de découvrir les habitants d’une petite ville en Nouvelle Zélande au fil des épisodes de la websérie Woodville.

Woodville, c’est donc une petite communauté rurale en Nouvelle Zélande, surtout connue pour son champ d’éoliennes. Dans la websérie, cette municipalité a été le théâtre d’un affrontement judiciaire avec une multinationale pétrochimique Belge, un procès qu’elle a remporté, une histoire édifiante qu’elle voudrait faire connaître au monde entier. Et le récit commence alors que Sid, un jeune réalisateur totalement inexpérimenté, démarre le tournage de cette « reconstitution » , tournée sur place avec les habitants du cru. Du procès, de la Belgique et de son roi, du pourquoi et du comment, vous n’en saurez pas beaucoup plus que ce que je viens de vous raconter. Mais tandis que le documentaire de Sid dérive par des méandres désastreux, vous découvrirez les habitants de Woodville qui est décidément très loin d’Hollywwod. Un flirt, une galerie d’originaux, quelques bons sentiments et beaucoup de comédie, c’est une bonne recette qui fonctionne ici très bien.

C’est drôle, très attachant, mais hélas sans sous-titres (demain, je promets, il y en aura). Le scénario est signé Christopher Brandon et la réalisation par Georgiana Taylor. Tous les épisodes sont accessibles ici. Mais je n’ai pas trouvé de bande annonce à vous montrer.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*